DECOUSU

03 octobre 2017

Pourquoi Canal+ propose t-il des programmes de TOP 14 et de LIGUE 1 au même moment ?

En fait, CANAL+ fait d'une pierre deux coups, car les programmes ne sont pas différents. 

Prenez votre après-midi un samedi, asseyez-vous devant votre bouquet canal, et zappez pour les chaines sport, suivez un match de LIGUE 1, à l'exclusion de l'équipe nationale du QATAR, euh pardon du PSG bien sûr, quoique rien n'empêchera le PRINCE Q de réitérer l'exploit de bâtir une équipe 100% mercenaires pour la coupe du monde 2022, comme il l'a fait pour la coupe du monde de HANDBALL.

Quel homme du pays du foot ne sacrifierait pas son signe de croix pour un "ALLAH HU AKBAR" en récompense de quelques millions d'euros (gardons à l'esprit que tout est relatif pour le PRINCE Q, en termes de chiffre), et bien sûr nous savons qui sont les mercenaires du foot, suivez mon regard.

Bref ne nous perdons pas en conjecture et en hypothèse, revenons donc à notre sujet, donc si vous comparez un match de LIGUE 1 et un match de TOP 14, vous verrez que les différences ne sont pas si fondamentales. 

Oui je vous le concède, le rugby se joue plus avec les mains, oui la forme de la balle est différente, oui ils se mettent à poil pour la confection de leur calendrier (et cela se vend bien d'ailleurs). Vous imaginez un seul instant acheter un calendrier où DORIA, ROLANDO, et SAKAI sont à poil. Croyez moi sur paroles les mois sur lesquels, ils apparaitront seront les pires mois de votre année, j'ose même pas imaginer, s'ils apparaissent sur le même mois ensemble.

Encore une fois, ne nous égarons pas!!!! Ma mère qui ne comprend rien au foot, me dit si le numéro 10 rouge (Anthony Belleau - équipe de toulon) tire la balle au-dessus de la barre transversale et qu'il se voit accorder des points par l'arbitre, pourquoi le numéro 26 blanc (florian Thauvin) le fait et on ne l'accorde pas. Eh bah j'ai du lui expliquer que j'avais changer de chaîne, et qu'on suivait, a priori, du football. Mais elle ne m'a pas cru et je l'ai comprise parfaitement.

La balle ne touchait presque pas la pelouse, elle était soit dans les airs ou en touche, pendant près de 15 minutes. Il a fallu une rare séquence de jeu aux pieds, ce qu'on appelle communément en France des passes, mais qui n'ont rien à voir avec celles réalisées en LIGA, alors là rien à voir du tout. En LIGA, il y a des dribbles et non des contre-favorables (je dirais même "contrôle du style flipper") comme c'est le cas en LIGUE 1, des amortis du pied et non du tibia.

Et vous n'imaginerez jamais quand elle a enfin pu comprendre que ces sports étaient "sensiblement" différents, je dis bien sensiblement. Eh bah c'est lorsque, SANSON a fait une passe en profondeur à GERMAIN (le seul du match d'ailleurs), qui n'a pas été sifflé par l'arbitre, contrairement à celle de BASTAREAUD en direction TUISOVA qui a été qualifié d'en avant. 

Donc, si nous rapprochons les 2 disciplines, nous en arrivons aux points ci-dessous :

-la LIGUE 1 se joue en faisant les "passes" en arrière, comme c'est le cas au TOP 14.

-La balle prend rarement la direction des poteaux, comme c'est le cas au TOP 14; quand bien elle prend cette direction, ben, c'est pour une transformation (vous ne me feriez jamais croire que les frappes de Thauvin, Plea, Rodelin sont cadrées, soyons sérieux), tout comme au TOP 14.

-La balle touche moins le sol (chandelle qui sont parfois appelées transversales en LIGUE 1), tout comme au TOP 14.

Dès lors, je me pose quelques questions si les deux sports se ressemblent autant, pourquoi ne pas recruter les joueurs directement dans les équipes du TOP 14? pourquoi ne pas prendre les arbitres du TOP 14 pour résoudre les problèmes d'arbitrage de la LIGUE 1? 

Croyez le ou pas, DUHAMMEL et TURPIN restent les derniers remparts de ce mythe à la française. Tant que ces messieurs seront là, nous verrons du foot, afin nous verrons des filets bouger en LIGUE 1, grâce à leur imagination débordante.

Faisons simple, ces mecs créent très souvent des déséquilibres lors des rencontres avec leurs cartons rouges ou accordent des pénalties qui vont au-delà de l'entendement du monde du foot, pour satisfaire notre soif de buts.

Tant que ces points cités plus haut existeront et tant qu'on nous vendra des concepts à la place du jeu (OM champions project), eh bah il ne nous reste plus que les bavures de l'arbitrage français pour maintenir la discipline de rugby-foot sous assistance respiratoire.

Heureusement que la champions league existe. Je vous laisse

Posté par stamina à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]